Vous êtes ici >>> La Fleur de Vie >>>
Dominique Fihey
Dominique Fihey a longtemps voyagé dans les courants artistiques,
de la peinture naïve au surréalisme, du réalisme fantastique au New Age, unissant inconditionnellement peinture et spiritualité.
C’est par la méditation, la découverte des Crop Circle et de la géométrie sacrée, qu’il a rencontré sa voie de peintre énergéticien, associant puissance visuelle et puissance énergétique. Dans le prolongement de son travail d’artiste, il a créé des ateliers sur l’Art énergie et la géométrie sacrée, diffusant ainsi cet enseignement.
Directement influencés par son évolution intérieure, ses mandalas et Crop Circle relèvent d’un art vibratoire inspiré, aux propriétés naturellement thérapeutiques. Son message : devenir conscient des créateurs que nous sommes à chaque instant et faire de cette création un art.

Du New Age à l’abstraction

Très jeune, je me suis intéressé à l’art et à la spiritualité qui ne m’ont plus quitté. Tout a vraiment commencé au début des années 80. Mes premières images intérieures ont été influencées par Annie Lauro et s’inscrivaient dans le courant du New Age et de l’ésotérisme. Toute cette période passionnante était une première incursion dans la représentation du monde astral. Puis je me suis libéré de ces images en passant à l’abstraction lyrique, au gestuel, à l’instinctif, qui a préparé ma transition vers les mandalas et les Crop Circle.






Rencontre avec les Crop Circle

C’est alors, dans ces années 90, que s’est développée l’information sur les Crop Circle qui apparaissaient surtout en Angleterre. Je ressentais un choc intérieur immense devant ces géométries sacrées et ces schémas énergétiques puissants. Ma peinture s’est alors réorientée vers ces figures, avec cette double direction des mandalas et des Crop Circle. Les mandalas amènent à une intériorisation, alors que les Crop Circle nous élèvent sur une fréquence plus élevée, nous ouvrent à une perspective plus vaste, multidimensionnelle. A travers la géométrie sacrée et des canalisations que je reçois depuis une quinzaine d’années selon un processus identique à celui de la peinture, je pense avoir trouvé mon propre chemin, qui a rapport à la présence Je Suis.
Processus de création

Depuis que je peins, tout vient au fur à mesure, je n’anticipe pas, je ne construis pas la toile, elle se construit d’elle- même. Ma peinture relève de l’évidence dans l’instant. Comme si on peignait à travers moi, dans une forme de médiumnité. Je me laisse guider. Je prends un pinceau et je me sens aussitôt habité et élevé sur un certain plan de conscience. Tout est fluide, je suis canal.

Impact énergétique

J’ai montré mes dernières toiles à des amis radiesthésistes à Nantes, à Paris et en Ariège. Ils ne se connaissaient pas mais observaient tous une énergie incroyablement forte sur l’échelle de Bovis. Ces peintures viennent rééquilibrer un lieu ou soigner. Je constate que ma peinture fait un travail énergétique important, apporte un équilibre, un bien être, un éveil à ceux qui la regardent. La composition, la couleur, la géométrie, sont porteuses d’une énergie de reconnexion.

Ateliers sur l’Art Énergie et la géométrie sacrée

Dans la continuité de ma démarche, j’ai développé des Ateliers sur l’Art Énergie et la géométrie sacrée qui sont autant un enseignement qu’une pratique J’amène les participants à appréhender la couleur au travers d’une méditation, porte de l’intuition et du contact avec soi-même. Je leur apprends comment tracer des formes géométriques correspondant au nombre d’or. Puis je les fais travailler ensemble, avec ce support de la géométrie et de la couleur, sur une création artistique les aidant à visualiser et reconstruire, dans sa perfection, leur schéma énergétique.

L’Art ? Devenir des créateurs conscients

L’art est la porte ouverte à l’expansion de conscience, il est une voie d’éveil. Il peut notamment contribuer à ce que les gens découvrent leur véritable pouvoir de création, leur apprendre à devenir des créateurs conscients, en dirigeant leur pensée. Lorsque notre être intérieur se met à créer à travers nous, nous touchons au véritable art, celui de la Présence. En évoluant spirituellement, je m’aperçois que tout est à l’intérieur, non à l’extérieur et que le recentrage est indispensable. Tout se joue dedans, on n’a plus à s’évader.

Émergences

Je reste profondément optimiste. Depuis mon retour en Bretagne, j’ai découvert autour de mon fils musicien Julien, toute une jeunesse à l’écoute de ce nouveau monde, en éveil, et qui le met en place. Ils réalisent l’écroulement du monde que nous avons créé, du système de pensée que nous avons développé, et qu’une autre énergie émerge, faite de fraternité, d’échanges. L’aspiration à un changement profond est là. Une pensée supérieure à la pensée précédente est en voie d’émergence. Certes, une forteresse entière est à s’écrouler mais je suis confiant. Les êtres vont devoir trouver au fond d’eux-mêmes ce qu’est leur véritable identité, loin des illusions dont ils se sont nourris, et accéder à leur essentiel. Ce qui s’ouvre est le début d’un monde nouveau, exaltant et conscient.

http://www.dominiquefihey.com/
 La Fleur de Vie
La Géométrie Sacrée
Le nombre d'Or
La Roue de Médecine
d
v
a
n
m
l
a
a
é
g
é
l
a
t
Bienvenue
Lily
Contact
Sorties
Couronne Végètale
Photos
Vidéos
Mandala
Ateliers
Evènements
Fleur de Vie
mensuels
Land Art

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player